Version EN 
drapeau-anglais

OSCAR

C’est en fait Oskar qu’il faudrait dire, car l’individu éponyme n’est autre qu’Oskar Schlemmer, l’un des fondateurs du Bauhaus (école d’architecture qui à travers son enseignement souhaitait réconcilier l’art et la vie) dont l’oeuvre se caractérise par une recherche plastique marquée par la composition en diagonales, la schématisation des personnages, la mise en évidence des angles et le côté mécanique du mouvement. On est tenté de faire un parallèle avec le Ballet Mécanique de Fernand Léger.

Or, c’est à un rapprochement tout à fait contemporain auquel nous invite Luc Petton avec cette chorégraphie. Inspirée de la Danse des Bâtons (1927) de Schlemmer, cette création explore toutes les ressources d’un matériau, le bâton, et toutes celles du corps affublés de ces prolongements végétaux.

Long bâtons attachés à chaque partie des membres (main, avant-bras, bras…) auxquels chaque mouvement, chaque angle des articulations imprime une forme dans l’espace. Affublé de la sorte, chaque geste prend un sens accru, rien de banal dès lors dans cette mécanique du charme où le moindre geste tisse avec l’espace un dialogue complexe. Un travail ancré dans la physicalité de la danse, expérimentant les voies ludiques de la métamorphose du corps et de son imaginaire, ne dédaignant ni l’humour, ni l’autodérision.

L’inventivité du chorégraphe Luc Petton n’a pas de limites : les accessoires et les costumes composent avec la grâce et la malice de la chorégraphie un ballet à la cadence soutenue où évoluent tour à tour, et peut-être sont-ce les différentes facettes d’une même créature, insectes gigantesques, combattants d’arts martiaux, hélicoptères, formes géométriques abstraites évoluant dans l’espace noir du tableau.

« La recherche formelle et esthétique est souvent à couper le souffle et la bande sonore soutient efficacement le rythme et les mouvements. Il n’est pas nécessaire de connaître les références plastiques de ce spectacle pour en apprécier le dynamisme et la créativité. »


Durée du spectacle : 40 min
Concept et chorégraphie : Luc Petton
Conseil artistique : Marilén Iglésias Breuker
Scénographie et costumes : Jean-Paul Céalis et Luc Petton
Création lumière et régie générale : Sylvie Vautrin
Danseurs : Cyrille Bochew, Mélisande Carré-Angéli, Céline Coessens, Tuomas Lahti

Coproduction Compagnie Le Guetteur, Ministère de la Culture / DRAC Picardie, Conseil Régional de Picardie, Conseil Général de l’Aisne, Centre Culturel Boris Vian, Les Ulis. 
Avec l’aide de l’ADAMI, la collaboration de la Maison des Arts de Laon.