Nahasdzaan ou le monde scintillant
Oratorio chorégraphique composé par Thierry Pécou et mis en scène par Luc Petton
CREATION 2019


En posant un regard sur les cérémonies de guérison des Indiens Navajo (Etats-Unis), cet oratorio propose un éclairage sur la relation entre médecine et harmonie sociale, et entre tradition et modernité, dans le contexte des déséquilibres sociaux et environnementaux que notre civilisation traverse aujourd’hui. Une création singulière en forme d’espoir à partir des quatre mondes mythiques successifs des navajos qui englobent quatre aspects fondamentaux de l’humain : le mental, le corps, l’esprit et le social. 

Les pratiques de guérison navajos cherchent à soigner l’individu dans sa globalité au lieu de s’attacher aux seuls symptômes d’une maladie. Sous la direction active de l’homme-médecine, les chants, les prières et le soutien collectif de la famille élargie du patient participent au pouvoir de guérir de la cérémonie intitulée « Voie de la Beauté », afin de rétablir l’harmonie, la santé, la beauté, et la qualité des relations au sein de toute la communauté. Un message d’une pleine humanité qui trouve écho dans nos préoccupations occidentales contemporaines.

En une forme mêlant chant, musique instrumentale, danse et animaux en scène (un loup rappelant Coyote, un aigle, un grand corbeau) les interprètes évolueront non seulement derrière leurs pupitres mais seront également sujet à déplacements, parfois dans le public, pour donner une autre spatialité au son et épouser la symbolique des points cardinaux et du territoire sacré navajo.

La danse puisera sa force dans les territoires enfouis du corps, jusque dans ses racines ancestrales en faisant émerger ce qui, au-delà des cultures, en reste étrangement vivace aujourd’hui. Elle ne sera pas illustration du livret musical mais incarnera sa propre vision, son propre chant, son propre temps, immémorial.

Le rôle sera porté par deux danseuses incarnant l’esprit de « Femme changeante ». Ce personnage se laissera habiter par des énergies mutantes, tantôt animales tantôt homme ou femme, à la fois viscérales et spiritualisées.

Des apparitions animales viendront scander le décours du spectacle révélant un autre mode de présence, une autre réalité d’espace-temps.


Création les 23 et 25 avril 2019

à l'Opéra de Rouen

Livret et textesLaura Tohe (poète navajo)
Compositeur - Thierry Pécou
Metteur en scène, Chorégraphe - Luc Petton

Le jeune homme, dit Perpetrator - NN
Le médecin, père du jeune homme - NN
La policière, mère de la jeune filleNoa Frenkel (contralto)
La jeune femme - NN
Deux danseuses - Alexandra Blondeau, Aurore Godfroy
et un loup, un grand corbeau et un petit aigle du Mexique
Animaliers - Mélanie Poux et Philippe Hertel - Vol Libre Production

Orchestre - Ensemble Variances (7 musiciens)

coproductionsOpéra de Rouen Normandie, Ensemble Variances, Compagnie Le Guetteur, Centre Lyrique Clermont Auvergne, Théâtre de Caen