Création

luc-petton-imLuc Petton
Conception / Chorégraphe

sv-11Sylvie Vautrin
Lumière

6c1ba5_43603689b35f401b8e0721e94586287dXavier Rosselle
Composition musicale

 

Interprétation


Marie-Laure Agrapart, danseuse

Formée à la danse classique aux conservatoires d'Angers et de Paris, Marie-Laure suit parallèlement une formation contemporaine au cours du soir du CNDC d'Angers, auprès d'Aline Roux à Paris et à The Place à Londres.
Elle commence sa carrière à l'étranger, en Belgique d'abord, avec le Ballet royal des Flandres, puis en Angleterre, au Northern Ballet Theatre à Leeds, et enfin à Londres, avec la Rambert Dance Company où elle travaille notamment avec Christopher Bruce, Merce Cunningham, Jiri Kilian, etc. Encore aujourd'hui, Marie-Laure poursuit son travail d'interprète avec Laura Scozzi, Luc Petton et la Cie F(x) de Fabrice Merlen. Dans le cadre des cartes blanches de la Rambert Dance Company, elle présente ses premiers travaux chorégraphiques en 1997 à Londres. Depuis 2000, elle vit à Paris, où elle fonde sa compagnie en 2002 et crée des pieces sur commande.


t14

 

Cyrille Bochew, danseur

C'est avec les Beaux-Arts que sa formation artistique commence, puis en danse chez Marika Besobrasova, Rosella Hightower et le CNDC d'Angers. Il travaille pour les compagnies Jacky Taffanel, Jean Christophe Bleton, Yuval Pick, Eugénie Andrin... Et depuis 2004 il travaille pour la compagnie de danse de Luc Petton. Avec différents chorégraphes et aussi avec l'association Danse au Coeur, il mène des ateliers de danse en milieu scolaire ainsi qu'en IME. Il est aussi notateur du mouvement en système Laban.

LPH1093014

Aurore Castan-Aïn, danseuse

Médaillée d’or en jazz (conservatoire national de Troyes), elle intègre la Compagnie Les Ballets Libre-Cours à Troyes. Formée ensuite à l’institut de formation professionnelle de Rick Odums (Paris) de 2000 à 2002, elle rentre dans la compagnie moderne Tatoo de Florence Meregalli qui intègre des danseuses handicapées pour la création La Légende du Corail Rouge avec qui elle donne également des stages et ateliers de danse moderne; en 2005, elle crée son premier solo à Troyes, Am’mort.

t20

Céline Coessens, danseuse

Danseuse et chorégraphe née à Romilly-sur-Seine. Après des études de danse classique, elle suit une formation à l'université Paris IV Sorbonne, où elle étudie avec Suzon HOLZER, Cécile LOUVEL, Barbara PEARCE et Gilbert MAYER et obtient une maîtrise en danse. Elle intègre la Compagnie La Licorne en 1990 en tant que danseuse et chorégraphe ainsi que l'Atelier Chorus Danse en 1991. Elle est engagée par les compagnies Le Guetteur et Icosaèdre en 1996. Elle crée ses propres chorégraphies, notamment des soli accompagnés par des musiciens "live". Parallèlement, elle intervient dans le cadre d'actions pédagogiques et de sensibilisation et obtient le diplôme d'Etat en danse contemporaine.

t37

Mélisande Carré-Angeli, danseuse

Née en 1980, elle suit une formation au CNR de Rennes de 1987 à 1994. Elle se perfectionne au CNSMDP où elle obtient le premier prix du Certificat d’Aptitude de Danse Contemporaine. Depuis 1999, elle travaille pour différentes compagnies de danse contemporaine sous la direction de chorégraphes tels que : Luc Petton, G. Batezzato, P. Telleria, S. Mathey et L. Salvadori.
Titulaire du Diplôme d’Etat de Danse Contemporaine, Mélisande est interprète de la Compagnie Picometre depuis 2001.

 

Aurore Godfroy, danseuse

Elle suit le cursus de danseuse-interprète au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, de 2005 à 2010. Elle est amenée à interpréter le duo Intervalle de Paco Décina et  le solo Rois de Cécile Loyer ainsi qu’à travailler avec la chorégraphe Christine Bastin dans sa création L’Entrouvert.
Son parcours la mène à collaborer avec le chorégraphe Florian Bilbao. Elle l’assiste sur le projet City Maquette lancé par Mathilde Monnier au Théâtre de la Cité Internationale et performe à l’Institut Français de Berlin en 2010. En 2011, elle s’engage avec la compagnie C’Interscribo de Tatiana Julien où elle interprète  Eve sans feuille et la cinquième côte d’Adam puis La mort et l’extase.
 Lauréate du concours Talents Danse Adami 2011, elle intègre la compagnie Le guetteur de Luc Petton  pour la création SWAN. 

 

t16

Tuomas Lahti, danseur

Après une formation à l’école du Ballet de l’Opéra National de Finlande, puis au Centre Nationale de Danse Contemporaine d’Angers, il est interprète en 2001 dans la Compagnie Marion Ballester et celle de Luc Petton. En 2002, il entre au Centre Chorégraphique National de Rennes, dirigé par Catherine Diverrès. En 2003, c’est la rencontre avec Christiane Balise. Il rejoint la Compagnie Thomas Duchatelet en 2004 pour la création Entre o (…) et l’Infini et interprète le role-titre dans la pièce Nakkï créée par la compagnie finalandaise Glims & Gloms dirigée par Tuomo Railo. En 2005, il faut une reprise de rôle pour la Compagnie Faizal Zeghoudi dans la pièce Maison de Loth.
En 2006, il rejoint la compagnie Gilles Veriepe pour la création Zoet, et poursuit son travail avec la compagnie de Luc Petton pour la création La Confidence des oiseaux, joué au Festival d’Avignon 2008. La même année, il poursuit sa collaboration avec la Compagnie Thomas Duchatelet dans la création Oculus. En 2009, il rejoint la compagnie Michel Kelemenis pour les créations de Alea et Disgrâce qu’il interprète ensuite en tournée 2010.

 

Sun-A Lee, danseuse

L’artiste coréenne Sun-A Lee est repérée en Europe en 2007, suite à son solo Performing Dream qui remporte en début d'année le prix de l'Ambassade de France au concours Yokohama Dance Collection. Elle remporte une résidence de six mois en France, suivie du prix du jury et du prix du public lors du festival espagnol Masdanza. En 2011 elle y sera de nouveau lauréate avec Waves. Juste après, elle entre en résidence de création pour Touch ! qui voit le jour en 2012.
Elle fonde sa recherche sur le micromouvement qui met en valeur les moindres articulations du corps. Ses pièces ont été présentées dans une quinzaine de pays d’Europe et d’Asie. 
Elle collabore également avec d'autres chorégraphes, notamment en tant que soliste dans Light Bird, la création 2015 de Luc Petton, présentée en première mondiale au Théâtre National de Chaillot en mai 2015.
Egalement, son solo Waves (2010) a été transmis à la Compagnie Grenade de Josette Baïz  qui l’intègre à son répertoire en 2014. 

Yura Park, danseuse

Elle commence à étudier la danse dès 7 ans. En 2011, elle obtient son diplôme en danse traditionnelle coréenne à la Séoul Arts HighSchool et a achevé son cursus à la Korea National University of Arts de Séoul.

Guillaume Zimmermann, danseur

Il débute ses études au Conservatoire de Martigues puis à l’Ecole nationale supérieure de danse de Marseille – Marie Claude Pietragalla et se forme ensuite à différentes techniques chorégraphiques (classique, contemporain, modern-jazz). Médaillé d’or des rencontres chorégraphiques nationales, il intègre ensuite les productions de Jean-Claude Gallotta, Patrick Dupond, Karine Saporta ou encore le dernier spectacle de Bobino.