Version EN
drapeau-anglais

Compagnie LE GUETTEUR

Créée en 1994 , la Compagnie Le Guetteur noue des liens avec la Picardie lors de la présentation de la pièce Le Grand Vivant au Théâtre Jean Legendre de Compiègne. Cette création de Luc Petton va permettre d’entamer une implantation durable dans cette région. Tout d’abord en résidence à l’Abbaye de Saint-Michel en Thiérache puis à la Maison des Arts de Laon de 1995 à 1997, la Compagnie sera également accueillie à Abbeville, Château-Thierry et Soissons successivement jusqu’en 2012.

Les créations de la compagnie sont assumées par Luc Petton, qui dès ses premières œuvres, amorce un parcours singulier sur la scène chorégraphique française, se faisant notamment remarquer avec If et Oscar, qui tournent en France et à l'étranger. Les pièces suivantes, comme Polemos, Sur le fil de minuitSans abord réel confirment un intérêt du public et des professionnels qui s’affirmera à partir de 2004 dans son projet avec les animaux.

C'est en 2005 que Luc Petton crée La Confidence des Oiseaux, en version plein air puis en version théâtre. Cette pièce amenant sur scène une trentaine d'oiseaux, rencontre un véritable succès lors de son passage au Festival d'Avignon et au Théâtre national de Chaillot en 2008. L'aventure se poursuit avec SWAN pièce chorégraphique pour cygnes et danseuses, revisitant le mythe de Léda et le Lac des Cygnes, présentée en juin 2012 au Théâtre national de Chaillot et ayant conquis à chacune de ces présentations un public toujours plus nombreux et émerveillé. Luc Petton achève son triptyque avec la création de Light Bird, pour danseurs et grues de Mandchourie, dont la première a été présentée à nouveau au Théâtre national de Chaillot en mai 2015, après des avant-premières en Région notamment une première présentation publique à l'Espace Jean Legendre de Compiègne.

Attentif à son répertoire, Luc Petton décide en 2013 de recréer sa pièce Oscar en version quatuor. Plus légère, adaptée à tous les lieux du territoire, elle permet une sensibilisation aisée à travers des ateliers ludiques et une réflexion sur l'histoire de la danse. Une caractéristique importante compte tenu du travail de médiation que la Compagnie développe lors de ses différentes résidences.

De 2009 à 2012, en résidence au Mail, scène culturelle de Soissons, l’équipe de la Compagnie développe une action de sensibilisation sur le territoire du soissonnais et dans le département de l'Aisne, ayant à cœur de démocratiser l'accès à la culture chorégraphique pour tous les publics. Un engagement que l’on retrouve dans le programme Culture à l’Hôpital auprès de personnes âgées, d'enfants handicapés, mais aussi dans les maisons d'arrêt. De 2012 à 2015, la résidence de la compagnie Le Guetteur à l'Espace Jean Legendre de Compiègne se réalise dans la même optique.

Parallèlement, une résidence extraordinaire avec grues et danseurs est mise en place au Parc zoologique d'Amiens Métropole et à la Maison de la Culture d'Amiens. Ce binôme permet à Luc Petton de mener les recherches spécifiques liées à cette création très différentes des deux précédentes. Les ateliers, masterclasses, conférences occupent une très grande partie des activités de la compagnie (plus d'une vingtaine d'actions en 2015 pour 350 heures d'ateliers), en cherchant à sensibiliser un public toujours plus large dans ce souci de démocratisation de la danse contemporaine. Une même notion de vie nourrit création et actions sur les territoires.